Robin Touchard

A travers ses gestes sculpturaux, filmiques ou performatifs se manifeste dans le travail de Robin Touchard, un chaos multicolore, une clameur volcanique où éclosent des correspondances profondément matériologiques : qui invoquent la géologie et les mythes cosmogoniques.

Louise Van Reeth

« Par l’utilisation de formes élémentaires et de matériaux naturels (pierre, or, bois) je cherche à proposer des œuvres inspirant la sobriété, le minimalisme et l’harmonie. L’idée est de valoriser la complémentarité et l’interdépendance des éléments constitutifs de notre univers et de nous-même. »

Simon Roobaert

Artiste bruxellois autodidacte de 25 ans, plasticien et sculpteur, Simon a étudié à Saint-Luc Bruxelles ainsi qu’à l’INRACI. Il développe sa pratique par l’expérimentation, guidée par son instinct créatif et dynamique. Il crée pour donner du sens à son existence et s’intéresse à l’art depuis qu’il est en âge de penser.  

María Dolores Albert

« En tant que personne hautement sensible, j’aime modeler les émotions qui me submergent pour les apprivoiser. »  

Nathan French

Nathan French est un sculpteur autodidacte, c’est pourquoi son travail est un essai d’expériences utilisant des textures et matériaux inhabituels. Il vise à montrer la beauté des personnes mal représentées et marginalisées dans la société. Ses sculptures et bustes grandeur nature sont des portraits d’une histoire régurgitée dans un contexte contemporain.

Punkàdada

Monument dédié aux artistes dont les œuvres sont achetées mais non exposées (musées, particuliers,…) ou non sélectionnées parce que ne répondant pas aux critères des galeristes (mode ?) ou non reprises par manque de place. Le vide peut être un cri, et occuper un espace gigantesque !  

Caroline Satin

Ces volumes organiques s’adaptent à leur milieu, les particules qui les recouvrent apparaissent comme un parasite qui, comme  l’Homme sur notre  planète, se propage et dévore  tout ce qu’il touche.  

Pierre De Deken

Perpétuellement dans l’expérimentation de matières et d’effets. Ce qui ressort principalement de son travail est l’impact de l’humain sur son environnement et ses semblables. Constamment dans une introspection collective, résultante de nos actes réels ou oniriques, cette catharsis haute en couleurs tente, sous de nombreux aspects, à abolir nos tabous.

Bernard Thirion

Bernard Thirion est né en 1949. Il vit et travaille à Bruxelles. Son parcours éclectique aux multiples défis l’a tout naturellement amené à poser son regard sur les matières en explorant les techniques et les disciplines des arts plastiques. Actuellement, il travaille sur des assemblages qui semblent venir tout droit de sa sensibilité.

Laurence Dufaÿ

Laurence Dufaÿ, 44 ans, sculptrice, assistante sociale, anthropologue, … « Depuis 2010, je travaille dans l’atelier de sculpture de l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Josse. Mon travail évoque les passions humaines. Dans une approche féministe, j’ai aussi travaillé sur des thèmes plus engagés comme le clitoris. »